Météo
 
Le Bois-Plage - Le patrimoine répertorié et encadré
La réflexion sur la mise en place d’une ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) au Bois se poursuit. «Nous avons constitué un groupe de travail de 9 personnes qui réunit des élus, des représentants d’associations et de la société civile, un agent municipal, ainsi que l’architecte bordelaise Anne Thévenin, qui a de l’expérience dans ce domaine, Nous avons dans le même temps sollicité les services de l’Etat et le département pour accompagner le financement de l’étude, qui se monte à 25 000 €. Nous espérons obtenir 50% de subventions.» L’année 2009 sera consacrée à la collecte des données qui permettront aux élus de se prononcer. «En fin d’année, nous y verrons clair, poursuit l’élu, et nous pourrons décider de faire ou de ne pas faire de ZPPAUP. Pour les administrés, ce processus peut paraître long et lourd, mais ça peut engager la vie du village pour plusieurs décennies, et ce travail nous sera très utile pour élaborer le plan local d’urbanisme (PLU) et la révision du SCOT (schéma de cohérence territoriale, ancien schéma directeur). Quelle que soit la décision finale, cela nous apportera beaucoup de choses, et nous aurons un ensemble de données très riches. Et ce n’est pas qu’une affaire de techniciens, nous voulons faire ressortir l’identité et l’histoire de la commune, en prenant en compte l’ensemble de son territoire. Dans ZPPAUP, il y a paysager, ce qui veut dire que tous les espaces seront pris en compte, et pas uniquement le bâti, ce qui au Bois-Plage n’est pas rien.»
 
Immobilier et partenaires