Météo
 
Scot : la concertation en marche
«Le tableau de marche de la révision du Scot est respecté.» Depuis la première réunion publique consacrée au Scot, en août dernier, le président de la communauté de communes enchaîne les réunions liées à la procédure de révision du Scot (schéma de cohérence territoriale). Deux séminaires des délégués communautaires en octobre puis en novembre, en novembre encore deux rencontres avec les associations, puis la première réunion du comité de pilotage qui associe, sous l'autorité du préfet, les représentants des différents services de l'Etat, les délégués communautaires, les associations et des représentants de la communauté d'agglomération de La Rochelle. Entre-temps, courant octobre, près d'une centaine d'experts venus d'horizons divers, des chambres consulaires, du  monde professionnel, des services de l'Etat ou encore de l'Ifremer et de la caisse d'allocations familiales, auront travaillé dans cinq ateliers : occupation de l'espace, vie à l'année, transports et déplacements, économie et tourisme et usages littoraux et maritimes.
En février se tiendra la seconde réunion publique. «Tous ceux qui ont quelque chose à dire peuvent y participer, insiste Lionel Quillet. A la fin de ce processus de concertation, il faut que toute personne ou toute association qui aura voulu s'exprimer sur le Scot ait pu le faire.»  D'ici février, un PADD (projet d'aménagement et de développement durable) aura été rédigé. Ce document – qui doit préciser les objectifs à long terme de la CdC en matière de développement économique et social, d'environnement et d'urbanisme – sera ensuite débattu et amendé, pour aboutir d'ici l'été au document d’orientations générales (DOG),  le document de planification qui s’appliquera notamment aux plans locaux d’urbanisme (PLU), aux cartes communales et aux zones d'aménagement (ZAC). Tout cela débouchera à l'automne sur un projet qui fera l'objet d'une délibération en décembre avant d'être soumis à une enquête publique courant 2011. La délibération définitive des élus de la CdC intervenant en été 2011. «Le nouveau Scot entrera en vigueur à la fin de 2011, estime le président de la CdC, en même temps que la fin du péage et la nouvelle écotaxe.»
Les discussions sont très ouvertes, mais Lionel Quillet tient à rappeler ce qu'il appelle le fil conducteur de ce débat : la préoccupation environnementale. «Il n'y a pas un thème de discussion qui ne soit lié à l'environnement. Et nous ne transigerons pas sur le principe du "80/20", qui veut que  80% du territoire de l'île reste en espace naturel. Les demandes des communes comme les conclusions des experts sont sur cette ligne : il n'y aura pas de création nouvelle d'espaces urbanisables, nous jouerons sur les 20% restants.» Pour suivre le débat, un «espace Scot» a été ouvert dans chaque mairie, et quatre Lettre du Scot seront diffusées auprès de tous les résidents permanents, la première fin décembre.
Ces lettres seront accessibles sur le site internet de la CdC qui permet également de télécharger le dossier de concertation.
Communauté de communes de l'île de Ré :
www.cc-iledere.fr

 
Immobilier et partenaires