Météo
 
Les Portes - La mairie menace l’Association des contribuables d’une plainte en diffamation
Le rapport moral de l’association, qui évoquait des «prises illégales d’intérêt» au sujet de certaines subventions, a mis le feu aux poudres.
Tout a commencé lors du vote du budget primitif 2011. L’Association des contribuables des Portes envoie alors une lettre ouverte au maire, datée du 29 avril 2011. L’association dénonce l’augmentation importante des dépenses de fonctionnement, et pointe entre autres le doublement des aides aux associations entre 2008 et 2011 (de 42 500€ à 93 156€). Mais c’est le rapport moral, présenté lors de l’assemblée générale de l’association des contribuables, qui va mettre le feu aux poudres. Dans celui-ci, l’association estime qu’il est «particulièrement choquant de constater qu’il est prévu que les dépenses pour fêtes et cérémonies, ainsi que les subventions aux associations augmentent respectivement de 318 % et 119 %. Ceci est d’autant plus choquant que, dans certains cas, il y a, à notre avis, des prises illégales d’intérêt.» Prises illégales d’intérêt : l’accusation est grave, et la municipalité contre-attaque en demandant par courrier recommandé à l’association de fournir des preuves de ses accusations. S’il n’y a pas de réponse au bout d’un mois, la mairie menace de porter plainte pour diffamation. «On ne lâchera pas, prévient Christian Bourgne. Qu’on ne soit pas d’accord avec la politique menée, c’est le jeu démocratique, et on fait alors des propositions. Mais qu’on s’attaque à l’intégrité des gens, je n’accepte pas.» D’autant que l’association des contribuables semble viser deux subventions en particulier, accordées aux «Lutins du phare» et à l’association «Des Portes-en-Ré à Télouet», dans laquelle le maire des Portes-en-Ré est très investi, et qui a reçu 4 000 € de subventions. «Cela correspond au budget de départ d’une association, pour la lancer. Pourquoi n’a-t-on pas été attaqué pour la subvention de 4 000 € aux chasseurs ou aux boulistes ?» Puis il rappelle le rôle social de cette association : «Télouet, c’est un village du Haut-Atlas à 1 500 mètres d’altitude et loin de tout. Ce village a notamment besoin d’eau, et nous allons prochainement amener des pompes à eau. On collecte aussi des vêtements pour l’hiver, très froid là-bas, et il y a aussi des actions pédagogiques pour l’école. C’est une association caritative, c’est de l’engagement. Alors franchement, se faire traîner dans la boue comme ça…»
 
Immobilier et partenaires