Météo
 
Elections municipales : large renouvellement
«C’est une vraie révolution !» Le mot est de Léon Gendre, maire de La Flotte et président de la CdC, et il reflète bien le bouleversement intervenu dans le paysage politique rétais. Seuls quatre des dix maires sortants ont retrouvé leur fauteuil, accompagnés de la totalité de leur liste, Patrice Raffarin à Rivedoux, Léon Gendre à La Flotte, Lionel Quillet à Loix et Jean-Louis Olivier à Ars. Pour quatre communes, au Bois-Plage, à La Couarde, à Saint-Clément et aux Portes, où les sortants Jean Le Mao, Paul Neveur, Katia Puaud-Noyer et Jacques Labonde ne se représentaient pas, le changement était inéluctable. Encore faut-il noter qu’au Bois-Plage, les électeurs, en choisissant Jean-Pierre Gaillard,  se sont détournés des têtes de listes qui siégeaient déjà au conseil, tout comme aux Portes, où le premier adjoint sortant, Michel Fruchard,  qui faisait figure d’héritier présomptif de Jacques Labonde, a été sèchement évincé par Christian Bourgne. A Saint-Martin, Georgine Lafontaine a été largement désavouée par les électeurs, avec moins de 15% des voix, au profit de Patrice Déchelette, élu sortant qui siégeait auparavant dans l’opposition. La défaite a été également spectaculaire pour le maire sortant de Sainte-Marie, Jacques Boucard, qui briguait un troisième mandat et, appuyé sur un bilan honorable,  semblait promis à une réélection confortable. Gisèle Vergnon, nouvelle venue en politique, ne lui a laissé aucune chance, emportant avec son équipe la totalité des sièges. Il faut noter enfin le score des équipes de Patrice Raffarin à Rivedoux et de Patrick Rayton à La Couarde, élues en totalité dès le premier tour avec 100 % des suffrages, une performance qu’il convient de relativiser en l’absence d’opposition.
Le troisième tour des municipales aura lieu le 17 avril, pour désigner le président de la communauté de communes. Comme en 2003, Léon Gendre, candidat à sa propre succession, trouvera en face de lui Lionel Quillet, le maire de Loix, à qui son élection au Conseil général a conféré un poids politique accru.

Cantonales : L. Quillet vainqueur

Avec 50,90 % des suffrages, Lionel Quillet a succédé dès le premier tour à Paul Neveur, laissant Jean-Louis Olivier, candidat investi par l’UMP et soutenu par Léon Gendre, à 27,92 % des voix, et Anne Deniel, qui portait les couleurs de l’alliance PS, PRG et Verts, à 21,18 %. Le maire de Loix encaisse les bénéfices d’une campagne très active. Il a même devancé Jean-Louis Olivier, pourtant réélu à la mairie, dans sa commune d’Ars. Au Conseil général, Lionel Quillet a été élu président de la quatrième commission, mer et milieu maritime.

© 2008 Sarl Editions Deserson - Reproduction interdite
 
 
Immobilier et partenaires