Météo
 
Gros plan sur Le Bois-Plage - «Défendre la vie à l’année»
Au Bois-Plage, les grandes manœuvres pour le réaménagement du centre-bourg sont lancées. Un chantier majeur pour la commune.
Plutôt que de projet d’urbanisme, le maire du Bois-Plage préfère parler de « projet de vie à l’année », en rappelant les priorités de la commune :  faire en sorte de développer la vie à l’année et être attentif à l’environnement et au cadre de vie (qualité des eaux de baignade, accessibilité et entretien des voiries) ;  d’où la réalisation d’un projet sur le centre-bourg en trois parties : le réaménagement de la place de la Liberté et des droits de l’Homme, située derrière l’église et devant la mairie, l’amélioration de l’offre médicale au Clos-Marin, et le réaménagement de la place Dupeux (place des Manèges) pour en faire une place de centre-village. 
 
1 – Le réaménagement de la place de la Liberté
Il s’agit d’une restructuration des bâtiments anciens situés sur cette place. Le centre de tri de La Poste, dans le prolongement, devrait lui aussi déménager, ce qui offrira un espace  supplémentaire. Au total, la commune disposera de 1 600 m2 en plein centre-bourg ! «Nous voulons déjà créer une vraie place publique, qui devra mettre en valeur la façade de la mairie», explique Jean-Pierre Gaillard, le maire. L’actuelle poste, le centre de tri et les locaux de la police municipale seront rasés pour laisser place à un nouvel ensemble immobilier, qui comprendra trois locaux commerciaux, dont l’un abritera la nouvelle poste. Pour les deux autres, il s’agira de commerces de proximité. Le projet comprend également la restructuration de la mairie : l’actuel rez-de-chaussée accueillera désormais la salle des mariages et la salle du conseil. Les locaux administratifs, trop exigus et peu fonctionnels, seront déplacés dans le nouvel ensemble immobilier. Par ailleurs, dix logements sociaux verront le jour au sein des nouveaux bâtiments. Le 4 septembre dernier, le Conseil municipal a acté le lancement d’un concours d’architecte pour ce nouvel ensemble, au terme duquel trois architectes seront retenus. Une commission d’une dizaine de membres se réunira ensuite pour le choix final du projet. Sur la nature du nouvel ensemble, le maire du Bois-Plage avoue n’avoir aucun a priori sur le choix du style architectural. «C’est tout l’intérêt du concours. Il y aura un cahier des charges et un budget, et après les architectes sont libres d’imaginer à leur guise. On peut être aussi bien séduit par un projet innovant avec des grandes baies vitrées et de l’alu brossé que par quelque chose de plus classique. Il faudra de toute façon que ça s’inscrive parfaitement dans le vieux-centre. La priorité est de mettre en valeur la façade de la mairie, de ne pas gêner le voisinage avec les nouveaux bâtiments et de faire en sorte que la place devienne un vrai lieu de rencontre dans l’esprit “secteur piéton”, tout en gardant des places de stationnement.»
Compte tenu de la construction des dix logements sociaux dans le nouvel ensemble, la mairie a retenu le bailleur social Vilogia (à travers sa filiale Foyer SA) pour participer au projet. L’enveloppe allouée aux architectes est de 2,5 millions d’euros, dont 1,045 millions € pour la commune, le reste étant à la charge de Vilogia. Ces chiffres concernent uniquement la construction des nouveaux bâtiments. La mairie devra en plus financer la démolition des bâtiments actuels, l’aménagement de la future place, la restructuration de la mairie, l’accès aux réseaux, l’achat de mobilier etc Bref, l’enveloppe communale pour l’ensemble du réaménagement sera d’environ 2,9 millions d’euros, financés essentiellement par l’emprunt. Le calendrier, à moins d’imprévus, prévoit 3 ans de travaux. 
 
La suite est à lire dans le n° 47 vendu en kiosque sur l'île.
 
Immobilier et partenaires