Météo
 
457 500 euros pour la lettre de Dreyfus !
Une lettre que le capitaine Dreyfus avait écrite à la prison de l’île de Ré a été vendue le 29 mai dernier aux enchères, chez Sotheby’s à Paris.
C’est un document historique important, rédigé à la prison de Saint-Martin-de-Ré par un de ses détenus les plus célèbres, le capitaine Alfred Dreyfus, injustement accusé de trahison du fait de ses origines juives. Dans cette lettre, rédigée le 26 janvier 1895, soit un mois après sa condamnation et dans l’attente de son départ pour la Guyane, le capitaine Dreyfus clame son innocence : «J’ai été condamné pour le crime le plus infâme qu’un soldat puisse commettre et je suis innocent. Après ma condamnation, j’étais résolu à me tuer. Ma famille, mes amis, m’ont fait comprendre que moi mort, tout était fini ; mon nom, ce nom que portent mes chers enfants, déshonoré à jamais. Il m’a donc fallu vivre ! 
Ma plume est impuissante à vous retracer le martyre que j’endure ; votre cœur de Français vous le fera sentir mieux que je ne saurais le faire. [...] Je ne viens vous demander, monsieur le ministre, ni grâce ni pitié, mais justice.» Il poursuit, en soulignant ces mots au crayon rouge : «Au nom de mon honneur de soldat qu’on m’a arraché, au nom de ma malheureuse femme, au nom enfin de mes pauvres enfants, je viens vous supplier de faire poursuivre les recherches pour découvrir le véritable coupable.»
Cette lettre a été vendue ce mercredi 29 mai chez Sotheby’s à Paris pour 457 500 €, alors que les enchères avaient commencé à 70 000 €. L’acquéreur qui a enchéri par téléphone est un collectionneur privé qui ne s’est pas fait connaître. Le petit-fils d’Alfred Dreyfus avait souhaité, en vain, que cette lettre, vu son intérêt historique, demeure dans le domaine public. Cette lettre a probablement été confiée par Pierre Dreyfus, fils d’Alfred Dreyfus, à la Bibliothèque nationale de France en mai 1940 afin de la protéger de l’armée d’occupation. Elle fut ensuite rendue à la famille Dreyfus en 1951 avant d’être achetée par son propriétaire actuel en 1996 à la librairie Charavay.
 
Immobilier et partenaires