Météo
 
Droit de réponse (2)
 Tout comme le groupe Léa Nature, je démens les propos tenus par monsieur Boucard (interrogé en qualité de candidat aux élections municipales de 2014) sur l'implantation de Léa Nature dans la commune, et plus généralement sur le bassin d'irrigation et  la remise en agriculture des terres en friche sur Sainte Marie, dans le numéro 97 de Ré à la Hune et dans le numéro 55, spécial élections municipales du Journal des propriétaires, sortis tous deux ce mois-ci.

 - Il est mensonger de la part de monsieur Boucard de prétendre dans l'article "élections à la Hune " je cite "le projet était bouclé en 2008, il restait à déposer les dossiers pour les subventions", de même dans l'article du Journal des propriétaires de l'Ile de Ré "c'est un dossier qui était presque bouclé quand j'ai quitté la mairie"
- il est mensonger de prétendre dans Ré à la Hune, je cite "Lors de la campagne de 2008, l'équipe actuelle était opposée au projet". Je tiens à la disposition de monsieur Boucard un exemplaire où il pourra lire dans nos propositions , je cite " trouver avec les agriculteurs en place et les jeunes qui souhaitent s'installer, les moyens de réussir durablement et d'être acteurs dans l'économie du village"
- il est mensonger  de prétendre, je cite "l'objectif de madame Vergnon est d'implanter de grosses sociétés (...) une grosse boîte qui n'est pas implantée sur le territoire." dans le même article du Journal des propriétaires de l'Ile de Ré puis dans celui de Ré à la Hune, je cite " de plus le projet a été dévoyé (...) l'opération n'apportera ainsi ni emploi, ni paiement d'impôts à la municipalité"
- il est mensonger et encore plus grave de la part d'un candidat de surcroît ancien maire, de prétendre que l'avis défavorable de la Région au versement de la subvention de 200 000€ serait dû, je cite " C'est pourquoi la Région ne versera pas de subvention pour soutenir ce projet favorisant une entreprise privée". Je tiens à la disposition de monsieur Boucard le courrier adressé par la Région le 19 décembre dernier. Courrier en tous points identiques, reçu par Le maire de La Flotte, avec le même avis défavorable.

Monsieur Boucard devrait à l'avenir, tant sur le fond que sur la forme, maîtriser les sujets qu'il souhaite aborder,  Il en va du respect dû aux Maritais, voire de sa crédibilité.

Pour ma part, il me semble primordiale de dire la vérité aux électeurs.... Nous n'avons pas décidément les mêmes valeurs.

Gisèle Vergnon
Maire de Sainte Marie de Ré
 
Immobilier et partenaires