Météo
 
Ars, le «village préféré des Français» ?
Après Talmont l’an dernier, c’est Ars-en-Ré qui a été sélectionné pour représenter la région Poitou-Charentes dans l’émission de France 2 qui sera diffusée au mois de juin. Verdict imminent.
Tout a commencé par un coup de téléphone à la mairie, au début du mois de mars. A l’autre bout du fil, une représentante de Morgane Production, société parisienne de programmes audiovisuels. «Bonjour monsieur le maire. Votre village a été sélectionné pour participer à une émission de Stéphane Bern sur France 2», annonce l’interlocutrice à Jean-Louis Olivier, le maire de la commune. «Sur le coup, j’étais un peu incrédule. Je ne comprenais pas pourquoi ni comment nous avions été sélectionnés», confie l’élu. On lui répond que la société de production a elle-même sélectionné dans chaque région de l’Hexagone 22 villages (un par région) qui lui paraissaient riches sur le plan du patrimoine, des paysages et des traditions et qu’elle avait choisi Ars-en-Ré pour représenter la région Poitou-Charentes. «Ils m’ont dit qu’ils connaissaient déjà le village, qu’il avait beaucoup d’atouts et que c’était sûrement un des plus emblématiques de l’île de Ré», confie le maire. 
La société de production explique alors qu’elle va envoyer une documentation avec toutes les demandes de tournage et de survol des drones au-dessus du village, nécessaires à la réalisation d’un film de quatre minutes qui sera présenté aux téléspectateurs lors de la diffusion de l’émission au mois de juin. «Je me suis ensuite demandé si nous avions vraiment besoin de participer à ce type d’émission. En terme de communication, c’est sûr que ça peut être intéressant. Si ça fait venir les touristes en mars ou septembre, c’est très bien. Mais si c’est en juillet et août, on a déjà suffisamment de monde, explique Jean-Louis Olivier. Et puis je me suis dit que c’était honorifique et tout le monde s’est pris au jeu.» Les élus donnent donc toutes les autorisations et le tournage a lieu les 9 et 10 avril derniers, sous forme de prises de vue au sol avec des caméras ou de prises de vues aériennes avec des drones. La production a également besoin d’un guide pour l’émission, une personne connaissant parfaitement le village et qui lui servira de fil rouge. Jean-Louis Olivier ne souhaite pas mettre les élus en avant. «C’est une émission sur le village d’Ars-en-Ré, je pensais normal que l’actuel conseil municipal reste en retrait.» 
Il pense alors à Emile Gaudin, son prédécesseur à la mairie (il l’a remplacé comme maire en 1995), aujourd’hui retiré des affaires de la cité. «C’est quelqu’un qui connaît le village dans ses moindres recoins et qui en est natif. D’ailleurs, les Gaudin remontent à quatre générations.» Outre ce fil rouge, l’équipe de Morgane Production rend également visite à Tony Berthelot, responsable de l’Huitrière de Ré, et à Loïc Picard, ancien président de la Coopérative des sauniers. De ces deux jours de tournage, les équipes techniques en tireront un petit film de quatre minutes qui sera diffusé à l’antenne, probablement dans la deuxième quinzaine de juin (la date est pour l’instant gardée confidentielle). 
Mais les votes ont déjà eu lieu ! En effet, France 2 a ouvert un site internet pour présenter les 22 villages sélectionnés où les internautes pouvaient voter entre le 13 avril et le 18 mai à 10h. Le vote pouvait également se faire par SMS. Du coup, la mairie a tenté de mobiliser un maximum de monde, en distribuant par exemple des flyers un peu partout sur l’île et en faisant installer une banderole à la sortie du pont afin d’inciter les amoureux de l’île de Ré à soutenir Ars-en-Ré. Le village des Casserons aura fort à faire, puisqu’on compte dans les 22 villages Saint-Emilion, mondialement connu pour son vin, et de nombreux classés «plus beaux villages de France». Mais il se murmure déjà que Stéphane Bern, l’animateur, a demandé à se rendre sur place le 30 mai prochain afin de prendre le pouls de la commune et refaire des prises de vue. Et si l’animateur se déplace en personne, ce n’est sûrement pas anodin… Ars, village préféré des Français ?
 
Immobilier et partenaires