Météo
 
Dossier - Sainte-Marie la vigneronne
L’histoire récente (1945-2016) de la commune la plus peuplée de l’île de Ré est indubitablement liée à sa tradition agricole et son caractère authentique. Depuis 1988, sa proximité avec le pont en a fait un lieu d’habitation très prisé qui attire aussi bien les actifs que les résidents secondaires.
Sainte-Marie-de-Ré a connu d’importantes variations démographiques depuis le xixe siècle. Si elle comptabilisa jusqu’à 2 703 habitants en1866, elle connut ensuite une baisse régulière de sa population de la fin du siècle dernier jusqu’à l’après-guerre. A partir des années 50, la population se stabilise, mais reste en quasi-stagnation jusqu’en 1975. Entre 1975 et 1982, un premier sursaut se produit avec une hausse de 1,65% par an, soit 19 habitants en plus chaque année. Sur la période 1982-1990, la hausse s’établit à 4,12% par an, soit l’équivalent de 54 habitants supplémentaires chaque année. La première cause de ce phénomène est l’ouverture du pont en 1988 qui va entraîner, comme sur toute l’île de Ré, d’importantes vagues migratoires : la population maritaise a ainsi doublé depuis sa création ! Une augmentation dans des proportions très supérieures à l’évolution constatée au niveau de la Communauté de communes et du département. Comment l’expliquer ? Il semble que la commune bénéficie de sa proximité avec le pont (5 km) et donc avec l’agglomération rochelaise. Sachant que la plupart des nouveaux habitants sont des néo-ruraux, autrement dit des citadins en quête de calme, cette proximité avec «la ville» représente souvent un très bon compromis. La seconde cause est le côté «authentique» de cet ancien village agricole et la présence de nombreux terrains constructibles, en raison de la configuration du bourg et de sa situation au milieu d’une petite plaine. Ainsi, depuis 1990, la croissance s’est poursuivie à un rythme annuel très proche de 4,37 %, soit un gain de 95 habitants par an. Sur la période 1962-2010, la population maritaise passe de 1 178 à 3 278 habitants : avec 178% d’augmentation, c’est la hausse la plus importante de l’île après Rivedoux (+312%). A noter que c’est surtout sur la période 1990-99 que la hausse est la plus marquée, puisqu’on passe de 1 805 à 2 655 habitants ! 2007 est une date historique dans l’histoire de la commune et de l’île de Ré, puisqu’avec 3 082 habitants, Sainte-Marie devient le village le plus peuplé de l’île, devant La Flotte et Saint-Martin1.
En 2013, elle possédait 3 323 habitants.

Retrouvez la suite de ce dossier dans le n° 67, vendu en kiosque sur l’île.
 
Immobilier et partenaires