Météo
 
Patrimoine – La baronnie de Saint-Martin
Exemple exceptionnel de l’opulence des notables de l’île de Ré au XVIIIe siècle, la baronnie de Ré, inscrite en 1996 à l’inventaire des monuments historiques, abrite aujourd’hui un hôtel/spa de charme.
Cette demeure bourgeoise a été construite entre 1712 et 1721 pour Jean Masseau de Beauséjour, né à Ars et qui illustre l’ascension sociale de ces familles bourgeoises qui, enrichies par l’exercice de charges judiciaires ou fiscales, dominent la vie de l’île et son économie. Il conservera la baronnie jusqu’à sa mort en 1734. Elle appartiendra ensuite à de grands personnages demeurant hors de l’île comme Claudine-Alexandrine Guérin au milieu du xviiie siècle, marquise de Tencin, Charles-Augustin de Fériol d’Argental, ministre plénipotentiaire ou Pierre de Boffin, comte de Puysigneux, gouverneur du Cap. La propriété est finalement intégrée au domaine royal sous Louis XVI et une chambre est spécialement aménagée pour le roi… qui ne viendra jamais ! Au moment de la Révolution française, la demeure est vendue comme bien national, devenant la propriété de Pierre-Polycarpe Fournier.

Retrouvez la suite de cet article dans le n° 74, vendu en kiosque sur l’île.
 
Immobilier et partenaires