Météo
 
Patrimoine – Pourquoi les volets de l’île de Ré sont-ils verts ?
Dans son ouvrage La route de l’or bleu, l’auteur rétais Daniel Bernard avance une hypothèse sur l’origine de la couleur «symbole» de l’île, à une époque où le bleu s’était imposé partout sur les îles de l’Atlantique.
 «Les maisons blanches aux volets verts font partie du patrimoine immatériel de l’île de Ré», explique Daniel Bernard, auteur et conteur rétais qui a publié l’an dernier La route de l’or bleu. Même si la palette de couleurs autorisées sur le territoire a évolué ces dernières années, avec l’apparition notamment du gris, l’île de Ré était historiquement une île aux volets verts. Une spécificité quasi unique sur la façade atlantique, où le bleu reste souvent la norme, notamment dans les îles bretonnes ou vendéennes. Si le Moyen-Age est la civilisation du bois par excellence (ponts, beffrois ou chauffage au bois), la Renaissance est souvent qualifiée comme la période des couleurs, qui revêtent, à travers les tissus, les étoffes ou la couleur des façades, un signe d’appartenance sociale… ou religieuse.

Retrouvez la suite dans le n° 77, vendu en kiosque sur l’île.
 
Immobilier et partenaires